Le street-art à Vancouver: Mount Pleasant

Jusqu’il y a un an et demi Vancouver n’était pas une ville où l’on pouvait trouver énormément de street art, je n’en ai pas le souvenir en tout cas. Il y avait bien sûr des petits graffitis comme partout, quelques peintures, mais pas de murs entiers hyper colorés comme ceux que l’on peut voir maintenant.

La seule large surface colorée qui me vient à l’esprit et présente avant le festival était les « Géants », peints sur les silos de l’entreprise Ocean Concrete à Granville Island.

Les "Géants" de Granville Island

La raison est simple, les graffitis sont interdits à Vancouver, jusqu’à il n’y a pas encore très longtemps le street-art était considéré comme du vandalisme.  Plusieurs créations d’un artiste local, iHeart, avaient d’ailleurs été effacées par les employés de la mairie seulement quelques jours après avoir été peints.

De nos jours

En Août 2016, un festival de l’art urbain, appelé Vancouver Mural Festival été mis en place grâce à l’initiative de quelques jeunes vancouverites. Ce premier festival avait eu lieu dans le quartier de Mount Pleasant. Au total, 39 artistes locaux et 6 internationaux avaient répondu présents pour créer plus de 40 œuvres permanentes sur des murs entiers du quartier.

L’année suivante, Strathcona, un quartier en pleine renaissance, a également participé et organisé son propre festival.

A ce jour, les organisateurs travaillent donc étroitement avec la ville pour autoriser plus d’espaces dédiés au street art.

Mise à jour : Avec l’édition de 2018, il y aurait plus de 120 fresques peintes à Vancouver à l’occasion du festival. Mais je ne parlerai pas des œuvres de 2018, puisque je ne vis plus à Vancouver

La sélection des artistes:

Les artistes sont choisis sur candidatures, si la majorité sont des artistes locaux, des artistes du monde entier proposent leurs projets. Ils viennent d’Italie, Russie, Mexique, Royaume Uni, et même de France.  Les artistes sélectionnés viennent tous de milieux et de cultures différents.

Ils ont la liberté de peindre sur le sujet de leur choix, ce sont généralement des thèmes qui leur tiennent à coeur. En revanche, le thème est discuté préalablement avec les propriétaires des bâtiments. Ils doivent donc obtenir les accords avant de peindre. Les propriétaires ont donc le droit de refuser un design si celui-ci ne leur convient pas.

Les artistes prennent place quelques jours avant le festival pour pouvoir peindre. En moyenne il faut compter 7 jours pour qu’une fresque soit complétée. Il faut savoir également qu’une fresque sera conservée pendant au minimum 2 ans. 

A ce jour le plus gros projet crée est le bâtiment de Hootsuite, dont les murs ont été recouverts, soit environ 1115 m2.

Le jour du festival:

Il s’agit d’une grande fête de quartier organisée un après midi d’Août. Pour l’occasion, Main Street est fermée à la circulation de midi à 18h entre la 7ème et la 12ème rue. Des concerts ont lieu, il y a des food-trucks, des vendeurs installent leur stands d’objets, de vêtements à vendre, il y a aussi un beer garden. Et bien sûr, certains des artistes sont en pleine création.

Le résultat?

Des créations vibrantes, hautes en couleurs qui rendent la ville encore plus belle (surtout en période d’hiver où le ciel est souvent gris). De gros gros coups de cœur pour ma part … Bref, vous l’avez compris, moi je suis fan!

Tous les supports sont « utilisés »: les murs, le sol de parkings, certaines poubelles, les espèces de « boites » électriques (?), oui je n’ai jamais su vraiment ce que c’était ces boites, si d’ailleurs toi tu le sais, n’hésite pas à me le partager.

Des œuvres continuent d’apparaître même si le festival a déjà eu lieu.

Vancouver a la réputation d’être une ville triste et ennuyeuse où il n’y a pas de place pour les divertissements. Ce joli projet contrecarre donc les idées reçues et la ville retrouve peu à peu une nouvelle image. Cela en tout cas ne laisse personne indifférent.

Prêts pour une première explosion de couleurs?

Je précise première car il y a tellement de peintures qu’il faudra très certainement un autre article, ou peut être plusieurs!

Au nord de Main Street et Broadway Avenue:

Toutes les oeuvres de cet article se trouvent sur les bâtiments situés autour de la petite rue entre Main Street et Quebec Street, entre Broadway Avenue et 2nd Av. Je suis désolée mais je ne peux pas vous donner de nom de rue car elle n’en a pas.

Mon conseil est de ne pas hésiter à se balader dans toutes les petites rues autour et vérifier toutes les façades ainsi que sur les parkings. Depuis que j’ai écrit cet article, il y a eu de nouvelles éditions du festival, donc d’autres œuvres ont été réalisées depuis.

Artiste: Ari De La Mora - Location: 3rd Street & Main Street

Artiste: Irving Cano - Location: 3rd Street & Main Street

Artist: Cristian Fowlie - Quantum leap

Artist: Milan Basic

Artist: Jack Graydon
Artist: Jack Graydon « Toiletsnake »
Artist: Tyler Keaton Robbins
Artist: Tyler Keaton Robbins – « Trees burn while flowers bloom »
Artist: David Shillinglaw
Artist: David Shillinglaw – « We are croutons floating in a cosmic soup »
Artist: David Shillinglaw
Artist: David Shillinglaw – « We are croutons floating in a cosmic soup »
Artist: David Shillinglaw
Artist: David Shillinglaw – « We are croutons floating in a cosmic soup »
Artist: David Shillinglaw
Artist: David Shillinglaw – « We are croutons floating in a cosmic soup »
Artist: Jenny Ritter
Artist: Jenny Ritter – Community mural
Artists: Chazillah / Nik Martin
Artists: Chazillah / Nik Martin – Lady mermaids
Artist: Jane Cheng
Artist: Jane Cheng – « Holograph »

Artist: Amanda Smart

Artist: Carrie Lynn Victor
Artist: Carrie Lynn Victor – « Scolder dives for berries »
Artists: David Ullock and Douglas Nhung
Artists: David Ullock and Douglas Nhung – Luxurious dreamscape bubblebath
Artist: Francis Tiffany
Artist: Francis Tiffany – Vancouver summer fun
Artist: Nick Gregson
Artist: Nick Gregson
Artist: iHeart
Artist: iHeart
Artist: Bronwyn Schuster
Artist: Bronwyn Schuster

Artists: Crums /

Holden Courage Memorial
Holden Courage Memorial

Artist: Low Bros
Artist: Low Bros
Artist: Low Bros
Artist: Low Bros
Artist: Andy Dixon
Artist: Andy Dixon – Vancouver studio
Artist: Carson Ting
Artist: Carson Ting – « Ride Wild »
Artist: Carson Ting
Artist: Carson Ting – « Ride Wild »
Artist: Khelsilem
Artist: Khelsilem – La phrase dans la totalité signifie en language Musqueam (peuple aborigène): Est-ce notre terre?
Artist: Khelsilem
Artist: Khelsilem – La phrase dans la totalité signifie en language Squamish (peuple aborigène): Est-ce notre terre?

Artist: Paul Windsor - "Eagle opens up"
Artist: Paul Windsor – « Eagle opens up »

Artist: Ilya Viryachev / Godzilya

Artist: Ilya Viryachev / Godzilya
Artist: Ilya Viryachev / Godzilya

Artist: Ilya Viryachev / Godzilya

Artist: Ilya Viryachev / Godzilya

Artist: Ilya Viryachev / Godzilya

Artist: Wrkless
Artist: Wrkless
Artist: Laura Bifano
Artist: Laura Bifano – Alone in High Places
Artist: Marat Morik
Artist: Marat Morik – « One day Collage »

Artist: Priscilla Yu - Befriend your inner Demon

Si vous souhaitez en savoir plus sur les emplacements, voici la carte des œuvres mise à jour. Elle comprend donc tous les muraux qui ont été réalisés à ce jour  dans le cadre du Vancouver Mural Festival.

Pour connaitre les dates de la prochaine édition, voici le site internet du Vancouver Mural Festival.

Je vous donne aussi les liens de mes deux autres articles sur le street art à Vancouver si cela vous intéresse : Article #2  puis l’article 3.

Alors, lequel avez vous préféré? 

A bientôt!

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :