Activités, Canada, Destinations

Deux jours à bord du Rocky Mountaineer

Prêts pour embarquer pour un voyage en train? Attention, pas n’importe quel train, il s’agit là du Rocky Mountaineer, le train panoramique qui traverse une partie des Rocheuses Canadiennes.

Qu’est ce que le Rocky Mountaineer? 

La société Rocky Mountaineer est une entreprise basée en Colombie Britannique. Elle propose des voyages en train dans l’Ouest du Canada mais aussi un depuis Seattle. Attention, il ne s’agit pas de n’importe quels trains comme l’on peut en voir tous les jours! Ce sont des trains de tourisme tout confort, conçus pour profiter pleinement des paysages et offrant un service luxueux tout au long du voyage.  Pour cela, les trains ne voyagent que de jour, les clients dorment dans des hôtels sélectionnés par Rocky Mountaineer. Les voyages ont lieu d’avril à octobre chaque année, en effet, les trains ne circulent pas en hiver tout simplement à cause des conditions météo.

Depuis le voyage inaugural en 1990, près de 2 millions de personnes ont voyagé à bord de leurs trains. Le but de l’entreprise est d’offrir une des plus spectaculaires et inoubliables expériences de voyage au monde.

Les itinéraires proposés 

Rocky Mountaineer propose les 4 voyages ci-dessous. Chaque voyage peut être réservé dans un sens comme dans l’autre, c’est à dire soit vous choisissez l’itinéraire qui va de l’ouest à l’est soit  de l’est vers l’ouest. En consultant leur site, vous verrez qu’il est possible de rajouter des nuits d’hôtels avant ou après le voyage en train, mais aussi des excursions, ou combinés.

Voici de brefs résumés des itinéraires principaux, je ne parlerai pas des options ni des services additionnels:

Rainforest to Gold Rush: Vancouver / Whistler / Quesnel / Jasper (3 jours/2 nuits):

Le premier jour de voyage rallie Vancouver à Whistler. Après une nuit passée à Whistler, le train se dirige vers Quesnel où la 2ème nuit sera réservée. Enfin le dernier jour de voyage sera la partie Quesnel/Jasper. Le train circule à travers les montagnes côtières, la Vallée de Pemberton, des forêts..

Coastal Passage and Canadian Rockies: Seattle / Vancouver / Kamloops / Banff  ( le nombre de nuits dépend du nombre de nuits réservées à Vancouver):

Le train quitte Seattle pour Vancouver et traverse les champs au pied de la chaîne de montagnes des Cascades avant de traverser la frontière canadienne et longer une partie de la côte Nord Pacifique.  A la suite du séjour à Vancouver, le train pour deux jours de voyage à travers les champs, forêts, canyons avec pour destination finale Banff.

Journey through the clouds: Vancouver / Kamloops / Jasper ( 2 jours / 1 nuit) :

Le premier jour est le même que le voyage que j’ai fait, avec également un arrêt à Kamloops pour la nuit. Le lendemain, départ pour Jasper en traversant les montagnes, passant Mount Robson ( le plus haut des pic des Rocheuses canadiennes).

First passage to the West: Vancouver / Kamloops / Lake Louise ( 2 jours/1 nuit):

Il s’agit du voyage que j’ai pu faire, je vous le décrirai un petit peu plus bas dans l’article.

Les services 

Alors là je dois dire que le Rocky Mountaineer place la barre très haut! Je vous avoue qu’il va être difficile pour moi de refaire un voyage en train « classique » après cela.

Au matin du 1er jour de voyage un bus vient récupérer les passagers dans leurs hôtels respectifs pour les transférer à la gare de départ. Les horaires de départ sont indiqués sur les documents de voyage et sont affichés dans le hall de l’hôtel.

Deux classes de services sont proposées : GoldLeaf service ( la 1ère classe) et  SilverLeaf service ( la classe « éco »). Euh, je dis classe éco mais attention, cela reste quand même du haut de gamme, hein! Les hôtes commentent et animent le voyage de la même façon pour les 2 classes.

En ce qui concerne les hôtels durant le voyage, ils sont réservés par la centrale de réservation du Rocky Mountaineer. Pour les 2 classes, les hôtels sont sélectionnés avec soin, les chambres sont de catégories standard pour la classe Silverleaf et de catégorie supérieure en GoldLeaf. Il y a généralement un restaurant dans l’hôtel ou à proximité. Les passagers des deux classes seront transportés en bus dans leurs hôtels respectifs et à nouveau le lendemain matin de l’hôtel à la gare.

Attention, les bagages ne seront pas dans le train! Ils sont acheminés par camions directement vers le prochain hôtel ou gare. Il est donc recommandé de prendre avec soi un petit bagage à main avec tout ce qui sera utile lors du voyage (je pense notamment aux médicaments par exemple). Pensez donc bien à étiqueter les bagages avec les étiquettes fournies par Rocky Mountaineer pour ne pas qu’il y ait d’erreur de transfert.

Voici les principales différences entre les 2 services:

GoldLeaf service: Un wagon à étage avec un dôme panoramique pour profiter un maximum des paysages. Le restaurant se trouve à l’étage inférieur tandis qu’à l’étage supérieur on retrouve l’espace « voyage ». Des petits déjeuners et déjeuners proposés « à la carte », des scones en cours de matinée et un snack dans l’après-midi. Des boissons alcoolisées ou non sont proposées tout au long du voyage. Il y a une plateforme ouverte pour pouvoir prendre l’air et prendre des photos.

En ce qui concerne les menus, ils sont diversifiés et il y en a pour tous les goûts, envie de sucré ou salé, ou plutôt sain pour le petit déjeuner? Pas de soucis, le choix est là.

Pour le déjeuner, il en est de même, il s’agit de menus composés d’une entrée, d’un plat et d’un dessert. En ce qui concerne l’entrée, il y a le choix entre la soupe ou la salade, par contre le dessert est le même pour tout le monde. Pour les plats proposés, la carte propose différentes sortes de viandes, poissons, ou même un plat végétarien. La même carte sera proposée pendant les 2 jours du voyage.

SilverLeaf service: Un wagon à étage unique avec de larges fenêtres qui permettent de voir les paysages. Des plats régionaux sont servis directement à votre siège car il n’y a pas d’espace restaurant.  Des snacks seront également proposés.

Le petit déjeuner en classe Silverleaf est composé d’un scone, une salade de fruits et une omelette. Pour le déjeuner, l’entrée et le dessert sont le même pour tous tandis que pour le plat, il y a le  choix entre une viande ou un poisson.

1ère journée

Le départ de notre voyage étant Lake Louise, l’aéroport le plus proche est Calgary. Nous voilà donc parties avec une amie le jour précédant le départ du train. Si je vous dis qu’une fois arrivées devant le contrôle des bagages je me suis rendue compte que je n’avais pas mis mes liquides dans un sachet en plastique, vous me croyez? Bah si, c’était le retour du boulet, ça faisait longtemps dis donc… Elle est belle la conseillère en voyage, n’est ce pas? Heureusement ma super copinette avait une pochette plastique en plus car pour une fois ils n’en avaient pas à l’aéroport, forcément… 

Une fois arrivées à Calgary, nous avions réservé le transfert en bus Brewter Express  afin de rejoindre Lake Louise. Attention, il s’agit d’un vrai transfert en bus, il vous conduira à votre destination directement, il n’y aura aucun arrêt mis à part ceux prévus pour que les autres passagers descendent. Les arrêts à Canmore et Banff ne dureront donc que quelques minutes. Les paysages vus depuis le bus entre Calgary et Lake Louise sont vraiment magnifiques. Nous nous sommes arrêtée au Lac Louise, puisque nous voulions le voir quitte à être là bas. 

L’endroit est comme ce que je pensais: superbe. Comme nous y étions fin septembre, il n’y avait pas grand monde. C’était avant la folie que connaissent actuellement les Rocheuses. Nous avons marché le long du lac pour rejoindre l’autre côté. Cette promenade est très facile et courte, de mémoire je pense que nous avons rejoint l’autre coté en même pas 30 min.

Après notre promenade, nous nous sommes rendues au comptoir Rocky Mountaineer pour récupérer les infos nécessaires et les étiquettes bagages puisque nous ne les avions pas reçu avant. Le comptoir se trouve à l’intérieur du Fairmont Chateau Lake Louise. Les agents Rocky Mountaineer ont été super gentilles et très accueillantes! En revanche, nous sommes allées voir la concierge de l’hôtel pour savoir si il y avait un taxi à proximité pour rejoindre notre hôtel. Haha non, nous n’avons pas logé au Fairmont, et franchement après le comportement de la concierge, aucun regret! Celle-ci nous a pris de haut pour ensuite nous demander si nous étions clientes de l’hôtel… Non? et bien elle n’allait pas nous aider plus que ça… Je vous assure qu’elle a dû fournir un effort surhumain pour nous parler et écrire le numéro de téléphone de la compagnie de taxi!

Attention, il n’existe qu’une seule compagnie de taxi à Lake Louise, alors si vous vous apprêtez à commander un taxi, vous allez devoir: 1/ attendre un moment avant qu’il arrive et 2/aligner..  Je ne me souviens plus du montant exact de la course, mais on a bien été surprises pour environ 7 min de trajet.. Surtout que nous avions partagé la course avec 2 autres personnes.

L’hôtel Lake Louise Inn: 

Nous avions une chambre au Lake Louise Inn, il se trouve en pleine nature et propose 247 chambres réparties sur 5 bâtiments. Il y a le wifi gratuit, une piscine intérieure, un jacuzzi, une laverie, une petite salle de sport. Dans chaque chambre, les prestations habituelles: une télé, plateau café/thé, un sèche cheveux. La chambre standard est très simple, la décoration vieillotte, et les murs ne sont pas épais. Vous entendrez les voisins se doucher ou éternuer.. et les les couvre lits des deux lits étaient d’une autre époque! Les chambres mériteraient donc d’être rénovées et re-décorées, en tout cas les standards. Pour une seule nuit, cela ne nous a pas dérangées.

Il y a 3 endroits pour se restaurer: le Legends Restaurant (ouvert pour le petit déjeuner et midi), le Timberwolf Pizza and Pasta Café ( inspiré de la cuisine Italienne), l’Explorer Lounge qui propose de la nourriture de pub.

2ème journée

Le lendemain, nous nous sommes levées tôt pour un départ de l’hôtel à 08h10, le bus nous attendait devant le bâtiment principal à l’heure prévue. Une fois tout le monde à bord, nous nous sommes dirigés vers la gare de Lake Louise qui se trouve même pas à 5min de l’hôtel.

En attendant l’arrivée du train, nous avons eu une boisson chaude car les matins de septembre peuvent être frais dans les rocheuses! Nous sommes chanceux car il fait plutôt beau, ce qui promet de voir de beaux paysages 😉 Lorsque le train est arrivé, nous avons tous été accueillis devant nos voitures respectives par un tapis rouge et nos hôtes. Etant en Goldleaf, nous sommes montés à l’étage pour rejoindre nos sièges, le compartiment est spacieux, tout comme l’espace entre les sièges. Les numéros de nos sièges respectifs sont sur les billets. Et voilà, c’est parti pour un voyage de 2 jours!

Les paysages commencent à défiler et les appareils photos commencent quant à eux à bien fonctionner. Vous vous doutez bien que les photos à travers les vitres ne sont pas tops même si effectivement le dôme panoramique offre des vues magnifiques. Comme vous le remarquerez, j’ai pris des photos depuis l’intérieur et à l’extérieur. Pour les gens voulant prendre de jolis clichés, il y a une passerelle ouverte en bas. Normalement les passerelles en goldleaf service sont grandes, mais nous avons eu une toute petite avec juste l’ouverture supérieure de 4 portes. Autant vous dire qu’à certains moments il y avait de l’attente pour prendre les photos.

Pour ce 1er jour de voyage, nous avons traversé une partie des Rocheuses Canadiennes, passé des cols de montagnes, traversé des tunnels, longé la kicking Horse River d’un vert incroyable ( d’ailleurs pour vous cette eau est bleue ou verte?). Tout le voyage est commenté, nous savions donc où nous étions et ce que nous voyions.

Peu après notre départ, une hôtesse nous a expliqué le fonctionnement du voyage et donc des repas à bord. Le restaurant n’ayant pas assez de places pour tout le monde, il y aura 2 services pour chaque repas. Les petits déjeuners et déjeuners sont compris dans le package. Elle « divisera » le wagon en 2, les passagers situé à l’avant seront servis lors du 1er service tandis que l’arrière profitera du 2ème service. Le lendemain, pas de jaloux, on échange.

En attendant notre tour pour le petit déjeuner, nous avons eu droit à une collation: une boisson et un scone. Le restaurant est composé de tables pour 4 personnes et une pour 2 personnes. Pour chacun des repas, nous avons mangé avec des personnes différentes. Sauf pour le dernier repas où nous avons mangé toutes le 2. En ce qui concerne le petit déjeuner, la carte est variée. En effet, nous pouvons choisir entre des œufs bénédictes, ou brouillés, pain perdu, des pancakes aux myrtilles…

Une fois le ptit-déj terminé, nous retournons à l’étage pour profiter des vues, digérer, discuter… Nous avons pu parler avec quelques uns des passagers. Alors qui sont ils? Je ne vous cache pas qu’il y a une majorité de retraités, ils viennent des USA, Australie, Royaume-Uni.. Pas de français à part nous 2! Ce n’est pas grave, nous aimons parler anglais 🙂 Certains étaient professeurs, chercheurs, comptables…  Ils nous ont raconté leurs petites vies de famille, ce que font leurs enfants, où ils ont voyagé auparavant.. Et puis bien sûr ils étaient intrigués, comment nous aussi nous nous étions retrouvées à bord de ce train mythique? Alors nous avons donc aussi raconté nos petites vies. Ils étaient tous très agréables, gentils, intéressés, c’était très sympa de les écouter et d’échanger avec eux.

En même temps, le paysage continue de défiler sous nos yeux, on en prend plein les yeux. En début d’après-midi, nous avons déjeuné, au menu il y a le choix entre des plats de viandes, poissons, végétarien. Ceux-ci étant accompagnés de vins locaux.

Nous sommes arrivés à Kamloops vers 18h30. Notre chambre avait été réservée au Sandman Signature Kamloops Hotel qui se trouve juste à quelques minutes de la gare. Pour se dégourdir les jambes, nous y sommes allées à pieds. Il est néanmoins possible de prendre le bus pour s’y rendre.

L’hôtel est situé en face de la Thompson River et à quelques minutes à pieds du centre ville de Kamloops. Il est joliment décoré, je dirais que l’ambiance est apaisante, moderne. La chambre que nous avons eu était plutôt grande, jolie, les matelas confortables et oreillers super moelleux. Bref le genre de chambre que j’aimerais bien avoir à chaque fois! L’hôtel possède une piscine intérieure, un jacuzzi, une salle de fitness et 2 bars/restaurants.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’hôtel, n’hésitez pas à consulter leur site internet.

3ème journée

Le rendez-vous pour ce dernier matin était fixé à 07h00 dans le hall d’entrée de l’hôtel. Après avoir passé la veille à manger toute la journée, cela n’était pas bien grave 🙂 Non parce que je ne vous ai pas raconté le dinner de la veille au Painted Poney Cafe. Ce restaurant propose des plats aborigènes, les avis sur internet étant positifs, nous y sommes allées. J’ai trouvé mon plat beaucoup trop gras et lourd.. bref, un petit peu déçue. C’était peut être parce que nous avions trop mangé toute la journée?

Après l’embarquement, nous revoilà à bord du train à traverser les différents paysages de Colombie Britannique. Nous avons longé le lac Kamloops, traversé des paysages désertiques comme nous ne pensions pas en voir au Canada, passé à côté de canyons traversés par des rapides, c’est vraiment impressionnant! Le train passe également juste à côté du confluent entre la Thompson River et la Fraser River, près de Lytton. Il est ensuite passé au dessus du canyon Hell’s Gate, où nous avons d’ailleurs aperçu la cabine du  Hell’s Gate Airtram.  Enfin, nous avons traversé pas mal de forêts. Honnêtement cette partie dans la forêt était un peu lassante, il n’y avait pas forcément beaucoup de vues.

Lorsque nous avons longé la forêt, un des agents nous a averti qu’il y avait un ours sur le côté gauche du train. Celui-ci ne pouvait ni ralentir ni s’arrêter à ce niveau là; il n’y a donc pas eu de photos. Mais nous avons quand même pu l’apercevoir. Il était sagement assis et regardait le train passer, trop chou le p’tit père!

Il est donc tout à fait possible de voir des animaux sauvages, généralement les passagers sont avertis quand il y en a un de visible. Ouvrez l’oeil 😉


Tout près de la ville d’Abbotsford, le train a ralenti jusqu’à l’arrêt total. Nous sommes restés arrêtés environ deux heures sans bouger, alors que la ville ne se trouve qu’à 1h de voiture de Vancouver.

Il faut savoir que les trains de marchandises au Canada ont la priorité face aux trains de voyageurs Rocky Mountaineer et ViaRail. Les trains de ces deux dernières doivent donc céder le passage à tous les trains de marchandises qu’ils vont croiser. Je me plains de 2h de retard mais cela n’est rien.. Certains trains peuvent avoir plusieurs heures de retard, surtout pour ViaRail car ils traversent tout le pays. Les trains sont super longs en Amérique du Nord, vous imaginez l’attente lorsque vous attendez qu’un train de plus de 100 wagons passe à un passage à niveau? C’est horrible!! Donc en gros, vous savez quand vous partez mais l’heure d’arrivée n’est jamais garantie.

Nous sommes donc arrivés à Vancouver plus tard que prévu. Voilà ce voyage qui se termine en gare avec les remerciements de l’équipe ainsi que des souvenirs plein la tête.

Petits Conseils

_ Si vous avez un régime particulier ou si vous avez une demande concernant l’hôtel, il faut les prévenir au moins un mois avant le départ.

_ Attention pensez à vérifier où se situe la gare de départ des trains Rocky Mountaineer à Vancouver. En effet, 2 gares sont situées pas très loin l’une de l’autre, les trains Rocky Mountaineer ont leur propre gare.

_ N’oubliez pas de prendre avec vous dans le train tout ce qui pourra vous être nécessaire. Les bagages sont transférés par camions et ne suivent pas le même trajet, vous n’aurez pas du tout accès à ceux-ci pendant la journée.

_ Ne pas oublier l’appareil photo bien chargé, je ne me souviens pas avoir vu de prises.

_ Pensez à prendre un gilet ou quelque chose pour vous couvrir, il peut faire frais dans le train.

_ Comme le voyage dure plusieurs heures, prévoyez un livre ou de la musique, car à certains moments le trajet peut être long et monotone. Il n’y a pas de wifi à bord du train et le réseau téléphonique est pratiquement inexistant.

_ Pour les fumeurs: Il est interdit de fumer dans le train ainsi que sur les passerelles extérieures.

_ Il faut prévoir de l’argent liquide car une enveloppe circule pour les pourboires destinés à l’équipe.

_ Enfin, ne jamais réserver un vol le jour du dernier trajet de train! Comme il y a de nombreux retards, vous pourriez rater votre avion.

_ Si j’avais pu choisir le sens du voyage, j’aurais sûrement réservé le sens contraire: Vancouver ⇒ Lake Louise. En effet, en allant vers l’est, les paysages sont de plus en plus spectaculaires. Vous partez des champs de la vallée Fraser et des forêts pour finir par les montagnes majestueuses de l’Alberta.

Mon avis 

J’ai énormément apprécié avoir l’opportunité de faire un tel voyage, comme vous vous en doutez, le voyage a un coût très élevé, je n’aurais jamais pu le réserver de moi-même. Ou peut être à la retraite si je gagne au loto? 😉 D’ailleurs si vous vous demandez comment j’ai eu cette occasion, c’est tout simplement grâce à mon ancien boulot.

Il s’agit vraiment d’un voyage de luxe destiné à une clientèle aisée. Les hôtes sont vraiment aux petits soins avec tout le monde, la nourriture est délicieuse. J’ai eu l’impression que nous avons fait que manger, c’est sûrement dû au fait que nous restons assis toute le long? En même temps, non cela n’était pas qu’une impression, nous avons mangé à longueur de journée…  Comme prévu les paysages sont tous aussi superbes les uns que les autres. Les trains roulent dans certaines parts des 2 provinces où il n’y a aucune route, donc des endroits impossibles à voir lors d’un road trip classique.

Mon seul bémol est la durée du voyage chaque jour, être dans un train pendant plus de 8/10h par jour peut être est très long, il nous tardait d’arriver le 2nd jour quand le train s’est retrouvé à l’arrêt. Entre la quantité de nourriture mangée et le fait de ne pas bouger, les paupières peuvent facilement se fermer! Ce qui est sûr c’est que je ne pourrais pas faire un voyage de plus de 2 jours à bord du train. 2 jours pour moi ont été suffisants pour profiter pleinement de l’expérience, en prendre plein les yeux et pour me sentir chouchoutée  🙂

Et vous, pourriez vous faire un voyage de ce type?

Pour plus de renseignements, voici le site internet de Rocky Mountaineer.

A très bientôt!

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager

4 réflexions au sujet de “Deux jours à bord du Rocky Mountaineer”

  1. Alors là, j’avoue que je rêve éveillée grâce à toi Marjorie … Bien entendu je ne sais pas si je pourrais un jour me permettre un tel voyage, mais je l’espère car ces paysages sont sublimes et en plus j’ai une petite faiblesse pour les trains !

    1. Merci beaucoup Meghan pour ton passage ici et tes gentils mots 🙂 Je suis vraiment contente que cela te plaise. J’ai eu une chance incroyable de vivre ces moments car moi non plus je ne pourrais pas me le permettre, je garderai à jamais ces 2 journées dans ma mémoire.

    1. Je me rends compte que j’ai eu énormément de chance (je ne remercierai jamais assez mes chefs), jamais je n’aurais pensé pouvoir faire ce type de voyage, je m’en souviendrai toujours! Les trains ont accès à des paysages et des passages qui ne sont pas du tout accessibles à des voitures, j’ai eu des étoiles plein les yeux. Oui qui sait, peut être que tu auras une occasion 😉 Moi c’est sûr que cela ne serait pas possible financièrement ni maintenant ni plus tard haha.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.