Canada, Destinations

Découvrir les quartiers de Vancouver: Chinatown

Hey, coucou, j’espère que vous allez bien!! Après Gastown, nous voici partis aujourd’hui vers la découverte d’un autre quartier de Vancouver: Chinatown!

Tout comme les grandes villes américaines, la plupart des grandes villes canadiennes ont un quartier chinois (Toronto, Montréal, Calgary…).  Celui de Vancouver est le plus grand quartier asiatique du Canada mais aussi un des plus vieux. Il serait également le 3ème plus grand en Amérique du Nord après New York et San Francisco.

Tout d’abord, pour situer un peu le quartier, Chinatown se situe à l’est du centre ville de Vancouver, il se concentre entre East Pender, Gore Avenue, East Georgia Street et Abbott Street. Pour y accéder en transports en commun vous pouvez prendre le skytrain et descendre à Stadium-Chinatown ou bien consulter le site Translink pour connaître le trajet en bus le plus adéquat.

Si vous êtes à Vancouver pour quelques jours, vous pouvez tout à fait combiner la visite du quartier chinois avec celle de Gastown. En effet, ces deux quartiers sont vraiment côte à côte.

Petit résumé historique…

Les premiers immigrants chinois sont arrivés en Colombie Britannique à la fin des années 1850 avec la ruée vers l’or. En 1881, d’autres suivirent afin de travailler à la construction du Canadian Pacific Railway ( le chemin de fer Canadien Pacifique). En retour, ils obtiennent une parcelle de 645 000m² et s’installent alors autour de Carrall Street et Pender Street. Une fois le chemin de fer terminé en 1886, le gouvernement instaure une taxe d’entrée de $50 par personne à tout chinois voulant immigrer au Canada. Ceci afin de les décourager de venir au Canada. La taxe atteindra $500 en 1905, mais cela ne freina absolument pas l’immigration.

Malgré cela, le quartier chinois se développe petit à petit. En 1904 et 1905, deux allées sont créées et nommées: « Shanghai Alley » et « Canton Alley ». C’est autour de ces deux dernières que la vie se concentre, là où les résidents vivaient et travaillaient. On pouvait y trouver des boutiques, marchés, restaurants, tailleurs, écoles, des théâtres, plus tard un hôpital… Tout se trouvait sur place, les habitants n’avaient pas besoin de sortir de leur quartier. Chinatown fut l’un des premiers quartiers résidentiels de Vancouver.

Petit à petit les commerçants ont déplacé leurs boutiques vers des rues voisines, le quartier s’agrandit et surpasse celui de Victoria. C’est à ce moment là qu’il devient le plus grand quartier chinois du Canada. En 1911, on comptait environ 3500 immigrés chinois à Vancouver.

La « head tax » (comme elle était appelée) n’ayant pas « fonctionné », une loi sur l’exclusion des chinois est mise en place en 1923. Celle-ci interdit toute arrivée d’immigrants chinois au Canada pendant 24 ans! Seules quelques catégories sont exemptées de cette loi, comme les diplomates, professeurs, étudiants. Cette loi sera finalement abrogée en 1947.

Durant toutes ces années de nombreux bâtiments du quartier chinois ont été détruits. Pour éviter que plus d’immeubles ne disparaissent, des lois municipales et provinciales ont été mises en place dans les années 1970 pour « protéger » Chinatown et son patrimoine. Vancouver a donc inclus 24 propriétés situées dans le quartier chinois sur le registre patrimonial de la ville

En vous baladant dans le quartier, vous verrez que certains bâtiments ont été construits en mélangeant une architecture de style occidentale, et une architecture de type chinoise. On retrouve l’architecture chinoise avec les balcons en retrait et les balustrades en fer forgé, les immeubles de construction plus anciennes ont de 2 à 4 étages seulement.

Chinatown a également été ajouté à la liste des sites historiques nationaux canadiens en juin 2010.

Que voir à Chinatown?

  • La Millenium Gate: Située au croisement de Taylor Street et Pender Street, c’est un peu la porte d’entrée de Chinatown. Elle a été inaugurée en 2002, des symboles asiatiques et occidentaux y sont représentés. Sur sa façade est, on peut y lire : « Remember the past and look forward to the future », tandis que sur sa façade ouest il y est inscrit: « Chinatown Millenium Gate ».
  • Shanghai Alley était donc une des premières rues du quartier, à l’époque il y avait divers commerces, immeubles… La cloche « West Han Dynasty » se trouve là, elle avait été offerte par la ville de Guangzhou afin de commémorer l’histoire chinoise de Vancouver.
  • Le Sam Kee Building serait l’immeuble commercial le moins profond au monde d’après le Guinness Book des Records mais aussi Ripley’s Believe it or not. Vous le trouverez au 8 East Pender Street. Sa profondeur est d’environ 1.80 mètres, il s’agit de la partie en bleu foncé sur la photo ci-dessous.

Pour la petite histoire, en 1903, l’entreprise Sam Kee, achète un terrain de taille standard destiné à un usage commercial. Quelques années plus tard, la mairie de Vancouver s’est appropriée une partie du terrain pour élargir Pender Street. Elle a donc exproprié l’entreprise et détruit le bâtiment original sans aucune compensation. Sam Kee ne voulant pas vendre ce qui lui restait de terrain, arriva quand même à faire construire un immeuble à cet endroit. Au sous-sol se trouvaient des bains publics,  au rez-de-chaussée des boutiques et bureaux puis à l’étage, des habitations.

Sam Kee Building
Sam Kee Building
  • Chinese Freemasons Building: Situé au croisement de Pender St. et Carrall St., cet immeuble a été construit en 1901. Pour la construction de nombreux bâtiments de Chinatown, l’architecture traditionnelle chinoise est souvent mixée à une architecture plus occidentale. Ce bâtiment en est le parfait exemple, sur la façade côté Chinatown (Pender Street), on trouve des balcons « encastrés », ou en retrait si vous préférez, avec des balustrades.  Tandis que la façade située sur Carrall Street est de type occidentale, rappelant le style des immeubles de Gastown.
Chinese Freemasons Building
Chinese Freemasons Building
  • Le Chinese Times Building, situé au 1 East Pender Street avait aussi été construit en 1901. C’est dans cet immeuble que plusieurs journaux chinois étaient publiés jusqu’au début des années 2000.
Chinese Times Building
Chinese Times Building
  • Dr. Sun Yat Sen Garden and Park, sont les incontournables de Chinatown. Pourquoi « sont »? Bien que côte à côte, ce sont deux sites différents, entrées séparées, un payant, l’autre non, des méthodes de construction différentes.. J’avais écrit il y a quelques mois un article répertoriant les jardins de Vancouver, et ceux-ci faisaient bien entendu partie de la liste, si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à le consulter. Deux havres de paix en plein centre-ville, très calmes, apaisants et dépaysants. Voici le site internet du jardin classique pour les horaires d’ouvertures et tarifs.

"<yoastmark

"<yoastmark

"<yoastmark

  • Tout près du parc se trouve le Monument des canadiens d’origine chinoise (Keefer street et Columbia Street). Ce monument a été crée pour commémorer leur contribution à l’histoire du pays. Deux statues y sont représentées: Un ouvrier des chemins de fer commémorant les chinois venus à Vancouver pour travailler à l’installation du chemin de fer. L’autre statue représente un soldat de la 2nde guerre mondiale, puisqu’ils ont été nombreux à s’enrôler.
Monument des canadiens chinois
Monument des canadiens chinois
Chinatown Plaza
Chinatown Plaza
  • N’hésitez pas à vous balader dans les rues, faire les boutiques ( De l’habillement à la déco en passant par les bijoux ou les souvenirs…). Il y a également des petits marchands de fruits et légumes frais. Vous pourrez acheter du thé chez Ten Ren Tea, vous arrêter dans un restaurant manger des dim-sums, ou bien encore essayer les tartelettes aux œufs de New Town Bakery, une boulangerie traditionnelle ouverte depuis 1980.

LES ALENTOURS DU QUARTIER

Entre le quartier chinois et la station de skytrain Stadium-Chinatown, il y a le Village International, là vous trouverez un centre commercial du même nom. Le centre commercial abrite des boutiques de déco, bijoux, téléphonie, accessoires, un style de Dollarama asiatique, il y a également le catfé, un food court et le cinéma. A l’angle d’Abbott St et Keefer Pl. il y a le T&T Supermarket, une chaine de supermarché asiatique.

Le quartier de Gastown se trouve à quelques minutes à pieds seulement, parfait pour explorer les 2 sur une même journée. Cependant, Chinatown se trouve dans le downtown Eastside, des rues voisines comme East Hastings sont déconseillées la nuit si vous êtes seul(e). Il est donc préférable d’éviter de se balader seul la nuit dans certaines rues de ces quartiers.

Voilà pour ma petite présentation rapide de Chinatown, j’espère que celle-ci vous aidera dans la découverte de Vancouver! N’hésitez pas à me laisser un petit mot en commentaire ou me poser vos questions. Si je peux vous aider, c’est avec plaisir!

Je vous souhaite un très bon weekend! Moi je file continuer le prochain article.

Marjorie

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager

2 réflexions au sujet de “Découvrir les quartiers de Vancouver: Chinatown”

  1. merci pr la balade et une histoire que je ne connaissais pas
    je me doutais pas que c est ici qu on trouvait le 3è plus vieux chinatown d Amérique du Nord

    1. Oui, ils étaient là au tout début de la création de Vancouver, avant même. C’est dur de voir la réaction du gouvernement une fois qu’ils avaient bien contribué à la construction du chemin de fer 🙁

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.